Histoire locale

L’ECOLE ANDRE GRASSIN

Le bâtiment de l’ancienne école primaire en pierre, briques et ardoises date de 1861. Cette petite école porte le nom du Maire du village, André Grassin, élu le 7 mai 1821, qui a mis en place l’école à destination des enfants.

ecole

 

_________________________________________________________________________________

LA MAIRIE (L’ancienne mairie).

Ce petit bâtiment en pierre, briques et ardoises date du XIXe siècle.

mairie

________________________________________________________________________

LA MAIRIE (Inaugurée le 04 mai 2013)

Ce bâtiment a été construit de fin 2011 à l’été 2012. Il est de structure basse consommation énergétique avec des murs en brique, isolation extérieure et barrage bois avec une couverture en zinc. 

__________________________________________________________________________

L’EGLISE SAINT JACQUES

L’église en tuffeau, pierres, tuiles et ardoises date du fin du XIe, début du XIIe et XIXIe siècles. Cette petite église romane est surmontée d’un clocher à bulbe octogonal. L’édifice a connu de multiples rénovations.

Ainsi les deux fenêtres de la nef ont été agrandies et le clocher a été réparé en 1874. La couverture et le clocher ont été entièrement rénové en 2001 suite aux importants dégâts causés par la tempête du 26 décembre 1999.

Le portail en plein cintre du XIe ou du XIIe siècle est flanqué de deux colonnes rondes à chapiteaux à denticules. A l’intérieur, la charpente ressemble à un navire renversé.

Le plafond lambrissé est formé de petites lattes en châtaignier, peintes et décorées d’une frise tréflée.

Pourquoi s’appelle-t-elle Saint Jacques :

Au Moyen âge, des pèlerins se déplaçaient à pied de l’Europe du Nord pour se rendre à Compostel et Espagne pour se recueillir sur le tombeau de Saint Jacques. Fatines se serait trouvé sur l’itinéraire parcouru et aurait été un lieu de halte pour permttre aux pèlerins de se reposer et se soigner.

______________________________________________________________________________

PLAQUE COMMÉMORATIVE

Cette table d’ardoise datant de 1 730 est incrustée dans l’un des piliers situés à proximité du portail d’entrée. L’épitaphe commémore l’un des curés de la paroisse, Pierre BERTIN, décédé le 23 juin 1730.

plaque

___________________________________________________________________________

LA CHAIRE ET LE CONFESSIONNAL

La chaire et le confessionnal en bois sculpté datent de 1785. Le fait que le confessionnal soit inscrit sous la chaire à prêcher est relativement rare.

chaire

_____________________________________________________________________

LE PRESBYTÈRE

Le presbytère en tuffeau, pierres et tuiles date du XIIe, XVe, XVIe et XIXe siècles. Cet ancien presbytère en partie désaffecté avait été partiellement restauré en 1884.

presbytere

______________________________________________________________________

LA CROIX DE MISSION

La Croix de mission en pierre, bois et fonte et qui porte un christ métallique date de 1949 et a été restaurée en 2001.

croix